La Fameuse
Pierre Grise de Montréal

 

 
 

L’histoire des édifices en Pierre grise de Montréal.

Jusqu’au 4 mars 2018, le Centre Canadien d’Architecture (CCA) présente Pierre grise : Des outils pour comprendre la ville, une exposition qui révèle le profond attachement de Phyllis Lambert aux édifices de pierres grises. Ce dernier a donné lieu à un vaste projet de recherche amorcé par elle il y a plus de quarante ans. Il s’agit d’une étude en profondeur de l’histoire de ces bâtiments depuis le XVIIe jusqu’au début du XXe siècle...
Lire l'Article


L'histoire de Montréal à travers sa Pierre.

Elle a défini le visage de Montréal. On l'a puisé à même notre sol. Pourtant, l'histoire de la pierre grise de Montréal est méconnue, tout comme ses carrières devenues aujourd'hui des parcs. À l'occasion du 375e anniversaire de la ville, Émilie Dubreuil et Charles Ménard reviennent sur notre âge de pierre...
Lire l'Article


La Pierre qui a bâti Montréal.

La rue des Carrières suit une veine d’un minerai crucial pour le développement de Montréal : le calcaire. Selon le filon, on l’utilise pour la production de chaux ou pour la construction. C’est la fameuse « pierre grise » qui aura bâti la vieille ville, de l’église Notre-Dame à l’Hôtel-Dieu, en passant par nombre d’institutions, d’infrastructures et de résidences...
Lire l'Article


L’héritage caché des anciennes carrières de Montréal

Comme l’ont constaté avec désarroi plusieurs propriétaires, certains secteurs de Montréal ont été meurtris par d’anciennes carrières de pierre grise, remblayées de déchets puis reléguées à l’oubli. Pourtant, les Montréalais doivent à ces carrières certains de leurs plus beaux parcs et bâtiments. Métro dresse un portrait de l’héritage de ces lieux...
Lire l'Article


Les Édifices en Pierre Grise de Montréal : Fil conducteur de l' Histoire de la Ville.

La commissaire de l’exposition Pierre grise: des outils pour comprendre la ville est nulle autre que Phyllis Lambert, la fondatrice du CCA. Entre 1972 et 1974, Phyllis Lambert, qui vivait alors à Chicago, revenait en mission en ville, le temps des vacances de Noël, en compagnie du photographe Richard Pare. Le but: d’abord, immortaliser en photos les édifices en pierres grises qui caractérisent Montréal, en y allant systématiquement par quartiers...
Lire l'Article


Ces pierres qui ont bâti Montréal.

D’anciennes carrières de pierre à grands espaces verts. Saviez-vous que la majorité de nos grands parcs et espaces verts ont été aménagés sur d’anciennes carrières ? Qu’il s’agisse du parc Laurier, du parc Villeray ou du parc Père-Marquette, il est fort probable que votre espace vert favori ait eu une tout autre vocation par le passé ! L’exploitation des carrières de pierre débute vers 1780 à plusieurs endroits sur l’île de Montréal...
Lire l'Article


Les pierres des carrières de Rosemont ont façonné les édifices de Montréal.

L’avez-vous remarqué? La rue des Carrières, qui sillonne le quartier Rosemont tout en frôlant le sud du secteur Villeray, se démarque par son tracé non octogonal. Loin de s’insérer dans le damier formé par ses rues voisines, elle se faufile tout en méandres dans un paysage tantôt domiciliaire, tantôt industriel...
Lire l'Article


Montréal : Capitale de Pierre.

[...] On apprend que la pierre grise a été au début privilégiée pour des raisons pragmatiques. D’abord parce que les carrières de ce calcaire de couleur gris foncé pullulaient à l’est du mont Royal et dans Notre-Dame-de-Grâce. Un calcaire qui provient de la formation géologique de Trenton (période de l’Ordovicien, soit il y a 470 millions d’années)...
Lire l'Article